L’Espoir s’équipe pour mieux faire face aux problèmes de dos • Centre L'Espoir
1488
post-template-default,single,single-post,postid-1488,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,side_area_uncovered_from_content,footer_responsive_adv,qode-content-sidebar-responsive,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

L’Espoir s’équipe pour mieux faire face aux problèmes de dos

D’après un article de la Voix du Nord du 14/11/2017

—–

Mal de dos, mal du siècle : le centre l’Espoir inaugure ce mardi une nouvelle clinique du dos, dans laquelle sont soignés des patients lombalgiques chroniques, confrontés à des douleurs au dos supérieures à trois mois.

 

L’Espoir fait référence dans la prise en charge des patients lombalgiques chroniques depuis plus de quinze ans au travers du programme de Restauration fonctionnelle du rachis (RFR). Le centre de rééducation fonctionnelle, installé à Hellemmes, en est même le dépositaire au niveau national.

Ce programme repose sur plusieurs constats : l’accident du dos, quel qu’il soit, est responsable de douleurs et d’immobilisation ; les traitements médicaux ont tendance à prolonger l’immobilisation par le repos et les traitements chirurgicaux créent nécessairement un traumatisme. Résultat : le patient arrête ses activités jusqu’à, dans certains cas, se mettre carrément en retrait dans ses vies professionnelle et sociale. La logique du programme RFR repose, au contraire, sur un travail de flexibilité, de renforcement musculaire et d’endurance. Le travail de rééducation s’effectue avec des masseurs-kinésithérapeutes, des ergothérapeutes et des professeurs d’activités physiques… de façon à reconditionner le dos et à permettre au patient une reprise de ses activités.

 

Problème : plus les demandes de prises en charge sont fortes et plus grandissent les délais d’attente. Le centre l’Espoir vient donc d’augmenter sa capacité de prise en charge, passant de 15 à 30 patients sur un programme de cinq semaines, et a revu les modalités pratiques. C’est cette nouvelle clinique, en fonctionnement depuis le mois de septembre, qui sera inaugurée ce mardi, en présence du Dr Jacques Vanvelcenaher, dont elle portera le nom. Médecin de rééducation physique à l’Espoir depuis son ouverture en 1985, c’est lui qui a importé en France la méthode RFR.